Yelp! Google Rachete Le Web!

Date : 2009/12/18 In - Édito techno - Tags : , ,
google pirate

google pirate

Rumeur de la journée: Google va acheter Yelp, ce qui n’est pas vraiment une surprise lorsque l’on considère les actions sur lesquelles Google inc s’est concentré ces derniers mois. Depuis mi-2009, Google s’intéresse aux avis de consommateurs en ligne car Google offre maintenant des services à tous les commerçants.

Tout a commencé le 24 Septembre quand Google a annoncé ses Place Pages pour les commerçants. Directos, tout le monde s’est tourné vers Yelp avec de la pitié sur le visage. Cependant, Yelp ne tremblait pas encore vraiment des genoux car ils possédaient toujours les avis de leurs millions d’utilisateurs pour apporter une valeur sans précédent à leur service. Google n’a pas d’avis d’utilisateurs (ou du moins pas assez). Cependant, Google avait aussi annoncé que les Place Pages ne seraient visibles qu’à travers Google Maps, ce qui n’était rien d’autre qu’un petit mytho digne d’une grosse boite ou d’un politicien. Ces pages étaient bel et bien indexées et trouvables sur le Web.

Donc tout d’un coup, le poids plume Yelp se retrouve sur le ring contre le mastodon Google, ce qui annonce un KO sûr! Pour défendre ses terres, Yelp a renforcé sa communication aupres des commerçants afin de réaffirmer la position de Yelp comme le fournisseur d’avis d’internautes.

Pour s’approprier les armes de Yelp, Google devait trouver un moyen de mesurer l’importance de chaque commerce indexé dans ses banques de données. Google a alors développé le PlaceRank, un algorithme qui évalue l’importance d’un commerce selon le PageRank de cette entreprise, l’apport en user-generated info trouvé sur le Web, ainsi que ce qu’en disent les sources crédibles sur le Web.

Vu qu’un algorithme ne peut pas vraiment concurrencer contre des avis réels de consommateurs, Google a annoncé l’ajout de « ce que les gens en disent » sur leurs Place Pages. Au fait, Google chourave tous les avis d’utilisateurs qu’il trouve en ligne, et alimente ses Place Pages avec.

google reviews

Combien de petits sites d’avis de consommateurs vont se casser la figure autour de cette grande escroquerie? Peu importe la qualité de l’avis de leurs utilisateurs, Google viendra se servir comme si c’était open-bar et alimentera ses propres pages avec. Soit vous êtes une marque assez forte qui arrive à préserver son audience (comme Zagat j’imagine), ou alors il vous faut un plan de sortie avant que ça devienne trop évident que Google est en train de s’approprier le Web, et s’en sert pour servir de l’info hyperlocale aux propriétaires d’Audi A8.

En outro, voici une petite réflexion de Lawrence Coburn, createur de RateItAll, un site dédié aux avis de consommateurs:

The question is not, « What does Google’s move towards being a destination mean for Yelp? » The question is, « What does this mean for the Web? »

Google has become a dominant company by being the most powerful online middleman in history, sitting between the searcher and the destination website. It appears that they may be starting to wonder what would happen if they became the destination.