Jiwok: laissez votre musique vous coacher

1 juillet 2010
Jiwok: laissez votre musique vous coacher

Tout le monde a déjà vu l’annonce mangerbouger.fr sur la plupart des pubs de produits agro-alimentaires, mais qui a déjà pris le temps d’aller visiter le site? Au fait, on y trouve quelques conseils imprécis tels que: “ il vaut mieux bouger un peu chaque jour plutôt que de faire une heure de sport intense de temps en temps !”(1), ou encore: “Bien manger, ce n’est pas si compliqué : il s’agit en fait de privilégier la consommation de certaines catégories d’aliments et limiter celle de certaines autres.”(2) Difficile de faire plus vague que ça!

Le problème de fond, comme le précise Denis Dhekaier, c’est qu’ “ils (les annonceurs agro-alimentaires) ont tous le slogan manger-bouger: Ils proposent tous le manger, mais le bouger un peu moins.”

Denis Dhekaier est le co-Fondateur de Jiwok, un service qui propose une solution originale pour aider ses utilisateurs à se dépenser: Un coach mp3. Le concept est relativement simple: On choisit son style musical (voir ses propres mp3), le type d’activité physique que l’on souhaite pratiquer, et Jiwok concocte notre programme d’entraînement: nos morceaux de musique remixé pour nous booster, doublé d’une voix de coach qui nous guide dans le déploiement de notre effort. Jiwok existe depuis 2007, le service connaissait 90 000 utilisateurs lorsqu’il était gratuit, et depuis son passage au payant fin 2009 (abonnement 7,95 euros/mois), le service a cumulé en quelques mois plus de 3 000 utilisateurs payant.

Afin de réellement mettre la musique au service de l’effort physique, Jiwok a rassemblé lors de la conception de son produit des musicologues et des entraineurs de haut niveau (les entraineurs de l’équipe française olympique du Triathlon, CREPS de Montpellier). Ces experts ont mis en place un dispositif expérimental s’échelonnant sur plusieurs mois, et visant à mesurer les effets de la musique sur les performances sportives. Jiwok est né des conclusions de cette étude.

Jiwok n’est pas un Adidas MiCoach ou un Nike + iPod. Les deux marques leader du sport cherchent effectivement à coacher les sportifs, mais en leur vendant du hardware, tels que des bracelets qui vous renseignent sur les changements physiologiques lors de votre effort, ou des capteurs dans votre semelle qui évaluent l’ampleur physique de votre effort.

Jiwok n’est pas un RunKeeper ou un JogTracker. Ces applications mobiles – et on en compte un sacré paquet aujourd’hui, dont Nike+ – vous proposent d’enregistrer vos déplacements lors d’efforts sportifs via GPS. Toutes les données géolocalisées sont enregistrées et l’utilisateur peut ainsi se self-coacher en analysant l’évolution de ses performances sur une période de temps donnée.

Cependant, Denis Dhekaier perçoit la diversité d’acteurs dans ce secteur comme une opportunité car toutes les applications mobiles qui existent autour du sport aujourd’hui sont de potentiels partenaires pour Jiwok. L’application Jiwok est elle-même disponible depuis peu sur le app market, et elle donne accès à des centaines de programmes d’entraînements musicaux.

En associant musique, sport, personnalisation et bien-être, Jiwok se construit une image de marque qui pourrait bien venir en aide à certaines marques d’agroalimentaires qui se dégonflent dès que l’on aborde le thème de “bouger”.

8 Commentaires »

  1. KiMeParle 24 décembre 2010 at 17 h 54 min -

    blablabla… si Jiwok proposait déjà un logiciel qui fonctionne correctement avant de penser aux partenariats, et se focalisait davantage sur la qualité des entraînements que sur la quantité !!!

  2. music 3 décembre 2010 at 20 h 02 min -

    merciii

  3. Clément 1 juillet 2010 at 10 h 08 min -

    Excellent ! C’est vraiment un très bon concept. Bravo !

  4. deadalnix 1 juillet 2010 at 9 h 54 min -

    L’idée est bonne, mais le prix est un peu cher. C’est dommage.

    Qu’en est-il de la gestion des droits pour cette entreprise ?

  5. baptiste 1 juillet 2010 at 9 h 10 min -

    je me suis entraîné pour marathon avec Jiwok et c’est vraiment bien foutu, ça vaut vraiment le coup d’essayer. C’est un peu perturbant au début d’avoir une voix qui vous accompagne en plus de la musique pendant vos sorties mais on se rend vite compte que c’est indispensable. Mon prochain marathon c’est avec Jiwok