ClubDeal: Promo d’un jour, promo pour toujours?

Date : 2010/08/17 In - Édito techno, ReadWriteWeb - Tags :

En finance, un « club deal » signifie que des investisseurs réunissent leurs actifs et réalisent une acquisition collectivement. L’avantage de cette pratique est qu’elle permet aux fonds privés de réaliser des achats hors de la portée d’un investisseur seul. Ce type d’action permet aussi à chaque investisseur de miser sur un gros canasson sans pour autant y mettre toute sa bourse et toute son énergie. Au fait, un club deal est un concept classique de cagnotte collective.

Sur le Web, ClubDeal est un tout nouveau site qui propose à ses utilisateurs de réunir leurs bourses dans le but de réaliser des achats vraiment exceptionnels. Le site fonctionne comme suit: Lorsqu’un visiteur arrive sur Clubdeal.fr, le site repère la localisation de ce dernier via son adresse IP, et lui suggère en page d’accueil le deal du jour. C’est donc la première composante de Clubdeal: Le site vous permet de trouver des bons plans dans votre ville. Cependant, le site se lance, et les offres ne concernent que Paris pour le moment.

clubdeal

Le deal du jour suggère tous les jours une nouvelle promo allant de 30 à 90% sur des produits de loisirs, de détente, de bien-être, des produits qui tapent tout particulièrement à l’oeil d’un CSP avec des plus derrière. Pour que la promo s’active, il faut que celle-ci trouve un nombre minimum d’acheteurs. Afin de booster un peu les ventes et débloquer la promotion, les utilisateurs peuvent se connecter directement à Twitter et Facebook, et inviter leurs réseaux à participer à la promo en cours.

Attention, si certaines promos peuvent laisser indifférent, d’autres sont extrêmement sexy et le nombre maximum d’acheteurs peut être atteint beaucoup trop vite. Pour se prémunir de la déception d’une bonne promo partie trop vite, ClubDeal propose à ses utilisateurs de s’inscrire à leur newsletter, un email envoyé quotidiennement et qui renseigne sur la promo du jour.

Du côté partenaires commerciaux, ClubDeal à l’air de faire les choses proprement: Avant de lancer une promo, ClubDeal rétribue l’équivalent de la moitié des revenus projetées à son partenaire, et la deuxième moitié une fois que la promo est finie. Pour devenir partenaire commercial de ClubDeal, il suffit de remplir la forme accessible à partir du site Web.

Dans la forme, ClubDeal est bien fait: Le design est propre et nous plonge directement sur la vente en cours; Le concept (une promo par jour) est simple et facile à comprendre pour tout type d’utilisateur du Web; Le modèle de rétention des utilisateurs est valide; Le modèle de développement viral aussi.

Cependant, et après y avoir prêté réflexion, je suis un peu sceptique sur le modèle économique ClubDeal. Voici quelques éléments clés que Nicolas Guyon, en charge du développement chez ClubDeal, nous a confiés et qui ne collent pas particulièrement avec les faits:

L’idée pour nous c’est de grossir assez rapidement, aujourd’hui on utilise les réseaux sociaux pour avoir nos membres, c’est nos réseaux de contacts personnels. C’est une dimension très importante dans notre modèle, car ces réseaux sociaux, on surfe dessus aujourd’hui, et ça nous permet de fédérer un grand nombre d’utilisateurs sur une offre en particulier.

Les promos ClubDeal sont rarement (re)tweetées. Il faut d’abord construire une communauté avant d’affirmer que l’on fédère un grand nombre d’utilisateurs.

il y a vraiment une effervescence sur le marché en ce moment, avec des modèles américains qui fonctionnent très bien, qui ont fait leurs preuves. Sur le marché français, il y a plusieurs acteurs, mais on essaie de se différencier en étant plus qualititatif, et en ayant un positionnement plus haut de gamme que nos concurrents.

Si l’on ne trouve pas beaucoup de contenu sur Twitter qui concerne ClubDeal, on apprend tout de même que ClubDeal s’est déjà retrouvé dans la situation embarassante de proposer la même promo que l’un de ses concurrents directs, le même jour et avec le même partenaire commercial, ce qui remet quelque peu en question le positionnement différenciant évoqué ci-dessus.

La manière de s’intégrer dans le Web, c’est aussi de développer des petits widgets, et permettre de faire du revenue-sharing avec des blogs très qualifiés, ou des sites de média… D’être un peu la partie marchande, ou le moyen de monétiser toute cette presse, tout cet écosystème de blogs.

Faire de la publicité, c’est risquer de diluer sa base d’utilisateurs. ClubDeal ne va probablement pas développer son propre réseau publicitaire (ou alors le sujet aurait dû être évoqué) et devra trouver un réseau publicitaire « haut-de-gamme », créneau sur lequel il est fort à parier que les marques « haut-de-gamme » sont déjà actives avec des budgets CPC défrayant toutes les chroniques. Quelle est donc la stratégie de ClubDeal face à cela?

D’un côté, la réalisation du site et du service est impec. De l’autre, je trouve que la startup prête beaucoup trop d’attention à la génération de mailings listes, et pas assez à la fiabilité économique (et technologique?) de son produit. ClubDeal n’en est qu’à ses premiers mois, se lance avec des idées et montre avec son site que la startup sait exécuter. Attendons donc de voir où ClubDeal compte nous mener.

RWW part à la ren­contre de l’innovation française en par­te­na­riat avec l’Opencoffee France. L’opencoffee orga­nise des ren­contre heb­do­ma­daire sur paris (plus d’information sur leur site) pour les entre­pre­neurs des nou­velles tech­no­lo­gies. RWW sera pré­sent une fois par mois pour réa­li­ser des entre­tiens et vous faire par­ta­ger les projets français de cet écosystème.

6 Responses

  1. @marc Groupon semble être le leader de cette nouvelle tendance de coupons groupés.

  2. Quels sont les autres concurrents sur ce marché ?

  3. j’ai bien aimé votre critique du discours de Clubdeal.
    Malheureusement assez juste au vu des faits évoqués.

  4. « Pour deve­nir par­te­naire com­mer­cial de ClubDeal, il suf­fit de rem­plir la forme acces­sible à par­tir du site Web. »

    C’est quoi cette trad automatique dégueulasse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *