libération

Mon utilisation de Foursquare sur Libération.fr

libération

En Janvier 2009, je me suis rendu dans les locaux de Rateitall pour faire une interview video avec son fondateur Lawrence Coburn. Notre rendez-vous s’était très bien passé (je connaissais déjà Lawrence depuis un moment), et au moment où je m’apprêtais à partir, ce dernier m’interpella pour me dire: « the next big thing on the Web is Foursquare, so get on it fast. »

Un an et demi plus tard, je vis et j’utilise Foursquare à Paris, et je suis contacté par une journaliste d’écrans.fr/Libération pour comprendre quelle utilisation je fais exactement de Foursquare. Je n’ai pas été contacté pour mon volume d’utilisation de l’application, mais plutôt car cela fait un moment que je maronne le nom Foursquare dans ma barbe. Comme disent les vieux loups entrepreneurs du Web, « soit faut être le premier, soit faut être le meilleur ». Je plaide pour l’argument numéro 1.

Je vous laisse découvrir l’article qui a été publié suite à notre petit entretien:

Libération.fr: «Je suis "mayor" de la tour Eiffel»
Deux internautes inscrits sur Foursquare expliquent l’usage qu’ils en font…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *