Immobilier avis de consommateurs

Floride – la guerre aux avis de consommateurs sur l’immobilier

En Floride, l’agence immobilière Windermere Cay vient d’ajouter une nouvelle clause à ses contrats de location dans laquelle un locataire risque jusqu’à $10 000 d’amende si il publie un avis négatif au sujet de son logement ou de ses propriétaires sur les réseaux sociaux, stipulant que le logement constitue une propriété intellectuelle appartenant aux propriétaires. Intitulé le « social media addendum« , cette clause se base sur le fait qu’un nombre croissant d’individus dénigrent volontairement un logement sur internet pour ensuite négocier une baisse du loyer ou des charges auprès du propriétaire, une forme de chantage que le monde de l’immobilier n’est pas prêt d’accepter.

Depuis quelques temps, je travaille personnellement sur le développement d’Immobileaks, un site qui permet justement de publier des avis sur n’importe quel bien immobilier. Bien que le concept du site va être redéfini dans les prochains mois, cette problématique immobilier/avis de consommateurs est très intéressante, et je ne suis pas étonné de voir les agences immobilières prendre les devants pour se protéger contre un phénomène qui pourrait effectivement les toucher en plein cœur.

Une réflexion au sujet de « Floride – la guerre aux avis de consommateurs sur l’immobilier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *