wikipedia police manipulation

Wikipédia – la NYPD nettoie ses bavures mais laisse des traces

Voilà qui casse le mythe des unités spéciales de la police américaine : la NYPD s’est fait prendre la main dans le sac alors qu’elle tentait de nettoyer sa page Wikipédia, et celles de bavures dont elle est coupable. C’est le site Capitalnewyork.com qui a lancé l’alerte le 13 mars 2015, faisant remarqué que plusieurs modifications ont été opérées avec l’adresse IP 206.212.134.12 qui appartient aux serveurs de « One Police Plaza », les serveurs téléphoniques de la NYPD.

Sur la page de la NYPD, rien de scandaleux a été changé avec cette adresse IP, juste quelques modifications sur les statuts et responsabilités de ses officiers. Sur les pages de certaines des victimes de la NYPD, on retrouve effectivement l’IP incriminante ayant opéré plusieurs modifications, mais on ne peut pas taxer ces modifications de censure :

Sur la page de Sean Bell, les modifications restent mineures, la seule vraiment incriminante étant le changement de « légalement intoxiqué » à « illégalement intoxiqué ». Sur la page d’Eric Garner, mort suite à l’étranglement d’un officier de police, les modifications sont déjà plus graves : la police a réécrit les circonstances de la lutte entre l’officier de police et sa victime, rappelant que l’étranglement est une technique légale pour un officier de police. Sur la page d’Amadou Diallo, on tombe dans le très grave : la NYPD a changé « non-armé » en « armé » pour défendre sa version de l’homme armé. Deux autres modifications sont plutôt énigmatiques : le changement de la date de son décès (1999) en 2010, et le changement de sa fratrie de 4 enfants en « 100 enfants ».

Bien que ces modifications ne sont pas des signes que la NYPD essaient de censurer son histoire, ou de la réécrire, le fait que des services de police manipulent Wikipédia au sujet de ses bavures jette la suspicion. Il est parfois utile de modifier soi-même les informations concernant sa personne ou son entreprise sur Wikipédia quand les faits relatés sont erronés, mais il est immoral pour un organe qui a le pouvoir de tuer de maquiller de quelques manières que ce soit l’interprétation des événements pour se dédouaner de ses erreurs.

La NYPD a répondu par le biais de son porte-parole le détective Cheryl Crispin que « l’affaire est examinée en interne ». Depuis cette révélation, sur la fiche Wikipédia de la NYPD, cette histoire de manipulation a été ajoutée à plusieurs reprises par des membres de la communauté, mais immédiatement retirée par d’autres. La controverse a finalement été retirée, avec l’argument « événement assez mineur en fait ». La NYPD n’a pas que des ennemis sur Wikipédia…

Pour ceux qui veulent creuser un peu plus les modifications opérées par la NYPD sur Wikipedia, voici plusieurs pages de contributions correspondant à ses adresses IP : 206.212.134.14, 206.212.134.12, 206.212.146.12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *