Metro et Foursquare S’Assemblent Sur Nos Portables

metro foursquare

Foursquare, le réseau social qui vous permet de check-in dans les endroits que vous fréquentez, et ainsi partager en temps réel vos déplacements avec vos contacts, est à la source d’un tout nouveau concept. C’est le journal canadien Metro qui, depuis Lundi, envoie aux utilisateurs Foursquare des revues sur leurs téléphones des commerces environnant (a condition de suivre Metro sur Foursquare bien sûr). Par exemple, si une personne passe devant un restaurant, et Metro a justement une revue sur ce restaurant dans sa base de données, alors la personne recevra via Foursquare un signal de Metro concernant ce restaurant, avec un lien pour accéder à une page d’information plus complète.

Tripant!

Il y a deux choses que je trouve particulièrement excitantes autour de cette news:

1. Readwriteweb nous offre sa vision derrière cet outil, et suggère que nous n’en sommes qu’au début de ce type de service hyper localisé. Un journal local pourrait envoyer des news liées à l’ endroit exact où nous nous trouvons, un site d’événements pourrait nous envoyer les dates de soirée dans le coin, Wikipedia pourrait nous envoyer des liens sur les lieux que nous traversons… L’hyper localisation est en route!

2. Metro est un titre international, et cela représente une opportunité exceptionnelle pour Foursquare. Voyez plutôt:

– 70 éditions différentes du journal Metro;
– Présent dans 21 pays, et 100 des principales villes européennes;
– Audience CSP+ et jeune;
– 23,1 millions de lecteurs chaque jour.
(source)

Si le partenariat entre Foursquare et Metro se déroule bien, Foursquare étendra probablement son partenariat Metro a d’autres villes internationales, ce qui garantirait pour le service de géolocation une courbe de croissance exceptionnelle pour l’année 2010. Cette poussée confirmerait aussi l’ampleur internationale que prend aujourd’hui la mode de la géolocalisation (et alors attention aux investissements dans ce secteur 🙂

(via All Points Blog)

Fousquare Paris A Besoin De Vous!

foursquare profile xavier

foursquare profile xavier

Il y a presque deux mois, je me suis décidé à me mettre a Foursquare à Paris. Foursquare, c’est cette nouvelle application mobile qui permet aux utilisateurs de se check-in chaque fois qu’ils se rendent dans un lieu différent. L’application est organisée en forme de jeu, où des récompenses virtuelles sont décernées aux utilisateurs les plus ferrus.

Foursquare se développe bien aux Etats-Unis, mais je trouve sa croissance à l’internationale un peu précipitée, et pas très bien controlée. A Paris, Foursquare est amusant car unique, mais manque de plusieurs éléments:

1. Le nombre de lieux à check-in dans la banque de données Foursquare est assez limité. Paris comporte un nombre incalculable de commerces et de lieux de vies, et au grand maximum Foursquare en a répertorié 500 pour ses utilisateurs parisiens. Chaque utilisateur peut entrer lui-même une nouvelle addresse dans la banque de données, mais ceci ne la rendra pas visible aux yeux de tous (j’imagine que Foursquare a automatisé son systsème de vérification de nouvelles addresses, et attends que plusieurs utilisateurs entrent les mêmes infos pour confirmer la validité de l’addresse). Donc on ne peut pas encore jouer à Foursquare à Paris avec le troquet du coin de la rue 🙁

2. Le nombre d’utilisateurs sur le reseau Francais n’est pas très etendu. Les utilisateurs de Fourquare peuvent connecter leurs comptes Twitter ou/et Facebook à Fourqsuare pour partager leurs check-ins avec leurs amis. Pour avoir une approximation du nombre d’utilisateurs actifs sur Paris, une petite recherche 4sq dans Paris sur Twitter ne montre pas beaucoup de updates (à peu près un par heure). Par exemple, j’ai été directement maire de tous les endroits que je visitais au début. Pas très drôle. Je suis aussi au coude-à-coude avec un autre utilisateur Foursquare pour rester maire du Printemps, alors que je n’y suis allé que 5 fois.

3. Avoir un service en France, mais pas d’équipe dédiée à le maintenir dans le territoire, est un move assez risqué. Tout d’abord personne n’est là pour contrôler la réputation de l’application dans le pays. Surtout, on ne peut pas parler avec un commercial pour soumettre de nouvelles idées ou demander des ajouts d’addresses à des fins marketing qui pourrait aussi bénéficier à Foursquare. Par exemple, je suis une gros consommateur des restos Cojean, mais ceux-ci ne figurent pas sur la liste, et j’aurais aimé parler à une personne de Foursquare pour changer cela.

4. Personne ne connait encore Foursquare. Ca, c’est un fait. On doit être moins de 10,000 à avoir entendu parler de Foursquare en France, et donc beaucoup moins à vraiment utiliser le service. Personne ne se fait l’évangeliste du service de géolocation Foursquare. Heureusment que Foursquare bénéficie de Twitter et Facebook pour se faire automatiquement connaître, sinon ça serait la loose.

De manière générale, Foursquare nous a envoyé une application pour s’amuser avec, mais pas de modérateur pour orchestrer son developpement au sein des techies francais. Tout groupe a besoin d’un leader, et je me demande bien quand et comment Foursquare va choisir les siens à Paris.

Comment lister le compte Twitter d’un commerce?

twitter carrefour

twitter carrefour » class= »aligncenter size-full wp-image-2110″ />

Aux Etats-Unis, trouver un commerce qui a créé un compte Twitter est monnaie courante. A San Francisco, le Creme Brulee Man est connu de la foule locale. Comme son nom l’indique, il vend des crèmes brulées. Son exception? Twitter est son seul canal de communication. Ainsi, le Crème Brulée Man se ballade dans la ville, se pose a différents endroits, et tweet son emplacement. De ses milliers de followers locaux, il y en a toujours une vingtaine au minimum qui viennent alors chercher leur dessert (et voici un article sur lui dans le NYT).

Cependant, tous les commerces ne connaissent pas la même facilité, et pour ceux-là, faire la promo de leur compte Twitter est aussi pénible que de faire la promo de leur propre commerce. Heureusement, certains sites ont cerné ce manque, et offrent la possibilité d’associer un compte Twitter avec le nom d’un commerce.

Premièrement, il y a le tout nouveau mashup Google Maps Tweeting Places. Tweeting Places permet aux commerçants propriétaires d’un compte Twitter de placer (via authentification oAuth) un compte Twitter sur une carte. Un modérateur passe derrière pour être sur qu’il s’agit bien d’un commerce, et le tour est joué.

tweetplaces add

Quand on considère que Google Search va bientôt indexer le contenu des mashups Google Maps, on peut se dire que Tweeting Places est un bon moyen de faire gagner de la visibilité au compte Twitter d’un commerce.

L’autre moyen, un peu plus tiré par les cheveux, et qui requiert l’utilisation d’une application pas encore très répandue en France, est de passer par Foursquare, mais pas de n’importe quelle manière. Foursquare est l’application mobile qui permet à ses utilisateurs de jouer à se ‘check-in’ chaque fois qu’ils se rendent dans un nouveau lieu (boutique, gare, musée, parc, halls d’aéroports, …). Les utilisateurs gagnent des points, peuvent devenir maire des endroits qu’ils fréquentent le plus, l’intérêt étant de déployer un business model original derrière.

Bref, Foursquare est déjà accessible en France, donc c’est un outil à considérer. Cependant, tout n’est pas si facile pour associer un commerce avec un compte Twitter. Comme il est expliqué sur cet article de Socialized, il faut accéder au rang de SuperUser avant de se faire accorder les droits éditoriaux requis. Le SuperUser peut :

“Gagner la possibilité de modifier la banque de données des adresses (corriger adresses incorrectes, suggérer des duplicata, marquer une adresse comme ‘fermée’, associer les adresses avec leur compte Twitter).

Les listings de Foursquare commencent a être assez solides, et si Foursquare opte pour la stratégie d’ouvrir ses banques de données aux crawlers Web, alors Foursquare sera un outil qui permettra d’augmenter la visibilite du compte Twitter d’un commerce. Par contre, comme vous l’aurez compris, vous allez avoir besoin de dégoter un SuperUser pour qu’ils fassent la manip pour vous.

Foursquare à Paris, je me lance

foursquare logo

Je me rappelle, en Avril 2009, je rendais visite dans les locaux de RateItAll, une boîte bien implantée dans la culture Web de la Silicon Valley. Juste avant de partir, le CEO me lance: « au fait, le nouveau truc qui va tout fracasser, c’est Foursquare« . Alors je me suis posé dans un café, j’ai allumé mon PC, j’ai créé un compte, et après, j’ai complètement lâché l’affaire.

Au fur et à mesure, certaines personnes ont commencé à me friender, et je me suis rendu compte qu’il se passait quelque chose. Mais j’avoue que je sors pas des masses, et j’aime pas dépenser mon argent dans des verres hors de prix quand mon fils a besoin de couches. Donc bref, pendant que mes contacts Foursquare commmençaient à devenir les rois de la ville, j’ignorais l’affaire car je n’y trouvais pas vraiment mon compte.

Cela va faire quelques semaines que l’équipe Foursquare annonce leur développement éclair à l’international. Et cela va faire juste quelques semaines que j’ai ré-emmenagé à Paris. Bref, aujourd’hui, je me suis décidé à télécharger l’app Foursquare sur mon Android afin de finalement devenir actif sur le service.

Il y a déjà pas mal d’utilisateurs sur Paris, mais probabalement pas plus de quelques milliers. Ce qui veut dire qu’il y a moyen d’exploiter le délire de devenir maire de pas mal d’endroits avant que la foule débarque.

Donc je me lance. je sens d’ici que je vais devenir le maire de toutes les stations de métro dans mon quartier :), ainsi que de toutes les boulangeries. En gros, je vais squatter un max d’endroits! J’espère que les services comme GeoAPI et SimpleGeo ne vont pas ouvrir la porte à une multitude de Foursquare-like apps, le risque étant de diluer complètement l’importance de Foursquare.