Notify.me: Vos Alertes Twitter Par Email, IM, Ping.fm…

twitter notifyme

twitter notifyme

Il existe une multitude de services qui permettent de recevoir des alertes Twitter par email, mais il y en a un que j’affectionne tout particulièrement: Notify.me.

Au fait, notify.me n’est pas vraiment un client Twitter: C’est un service qui permet aux utilisateurs de soumettre un flux RSS, et ensuite sélectionner la destination de ce flux: Email, SMS (US only), IM (Google Talk, Adium, Pigdin, Jabber), une desktop app notify.me, ou Ping.fm. La suite est prévisible: A partir du moteur de recherche Twitter, vous pouvez copier le flux RSS des termes qui vous intéresse, et les soumettre a notify.me. Ensuite, dès qu’un tweet contient le terme que vous trackez, vous sélectionnez de quelle manière vous souhaitez en être informé.

notifyme source dashboard

Cela va faire presque un an que j’utilise ce service pour recevoir mes mentions par email, et il est irréprochable, si ce n’est qu’on perd un peu de real-time dans le processus (une alerte email atteint votre inbox 10 minutes après la publication d’un tweet tracke). Je ne sais pas pour vous, mais j’aime bien que toute mon activité en ligne transite par ma boite email.

L’aspect inédit de notify.me, c’est aussi la possibilité de transmettre des flux RSS directement à Ping.fm, le fameux service qui permet de rafraichir son status sur n’importe quel réseau social à partir d’un seul endroit. Par exemple, avant que LinkedIn n’annonce l’intégration de Twitter dans leur réseau, il était presque impossible d’utiliser son compte Twitter pour rafraichir son status LinkedIn. Au fait, le plus simple moyen d’entre tous était de prendre son propre flux RSS Twitter, le soumettre à notify.me, définir Ping.fm comme destination, et régler ping.fm pour envoyer tout ce contenu sur son compte LinkedIn. Enfin, ça c’était le bon vieux temps quand il fallait tout rafistoler soi-même…

EchoTweets: Du Bruit Dans La Boite A Tweeter!

twitter spam

twitter spam

Twitter est activement à la recherche d’un algo qui lui permettrait de rendre leur trending topics moins manipulables. Cependant, tout n’est pas si simple, car la politique d’ouverture technologique de Twitter est ultralibérale (comparée a celle du App Market de Apple par exemple). Ce qui veut dire que le contrôle sur l’utilisation de leurs APIs est minime, du moment que certains TOS sont respectés.

Contre cet effort de purifier le cadre écologique de Twitter, EchoTweets. Lancés à la fin Septembre, cette application vient faire du bruit dans la boite à tweeter. A la base, EchoTweets permet à ses utilisateurs de répéter automatiquement un compte Twitter parent. Pour vous nouvel utilisateur par exemple, une fois inscrit à EchoTweets, il vous suffit d’inviter vos amis (ou vos autres comptes Twitter) a devenir un compte enfant de votre compte. Vos amis peuvent être invités par email à confier a EchoTweets leurs identifiants Twitter. Ils peuvent aussi choisir de modérer les echotweets qui transitent via leur compte.

Originalité indéniable, EchoTweet vous offre aussi un widget que vous pouvez placer sur votre site, et ainsi construire organiquement l’ampleur de votre écho.

Une fois que vous avez bâti votre petite armée d’echotweetos, il vous suffit d’écrire votre tweet, sélectionner les comptes enfant qui répéteront votre message, et appuyer sur envoi. Encore mieux: Afin de ne pas vous prendre la tête à aller sur echotweets.com pour faire votre écho sur Twitter, envoyez simplement votre tweet a @ETRelay a partir de n’importe quel client Twitter, et EchoTweets relaiera ce tweet a tout vos comptes enfant.

Comme vous l’aurez compris, cette application a l’énorme potentiel de faire beaucoup de bruit pour rien. Cependant, EchoTweets prend une tournure originale, car bientôt les utilisateurs pourront aussi programmer la publication de leurs echotweets, ET acheter des tweets aux utilisateurs populaires désireux de monétiser leurs comptes:

EchoTweets est en train de rassembler les utilisateurs high-profile de Twitter qui sont d’accord pour retweeter vos messages en échange d’un petit paiement. Le cout par tweet sera base sur le score TwitterRank d’un utilisateur. Vous pourrez dépenser peu ou beaucoup, et sélectionner des echotweetos sur des critères d’emplacement géographique, intérêts, followers, et plus.

Avec ce type d’outil, il est relativement simple de concevoir des prises d’assaut sur les trending topics de cette étonnante plate-forme qu’est Twitter.

Comment lister le compte Twitter d’un commerce?

twitter carrefour

twitter carrefour » class= »aligncenter size-full wp-image-2110″ />

Aux Etats-Unis, trouver un commerce qui a créé un compte Twitter est monnaie courante. A San Francisco, le Creme Brulee Man est connu de la foule locale. Comme son nom l’indique, il vend des crèmes brulées. Son exception? Twitter est son seul canal de communication. Ainsi, le Crème Brulée Man se ballade dans la ville, se pose a différents endroits, et tweet son emplacement. De ses milliers de followers locaux, il y en a toujours une vingtaine au minimum qui viennent alors chercher leur dessert (et voici un article sur lui dans le NYT).

Cependant, tous les commerces ne connaissent pas la même facilité, et pour ceux-là, faire la promo de leur compte Twitter est aussi pénible que de faire la promo de leur propre commerce. Heureusement, certains sites ont cerné ce manque, et offrent la possibilité d’associer un compte Twitter avec le nom d’un commerce.

Premièrement, il y a le tout nouveau mashup Google Maps Tweeting Places. Tweeting Places permet aux commerçants propriétaires d’un compte Twitter de placer (via authentification oAuth) un compte Twitter sur une carte. Un modérateur passe derrière pour être sur qu’il s’agit bien d’un commerce, et le tour est joué.

tweetplaces add

Quand on considère que Google Search va bientôt indexer le contenu des mashups Google Maps, on peut se dire que Tweeting Places est un bon moyen de faire gagner de la visibilité au compte Twitter d’un commerce.

L’autre moyen, un peu plus tiré par les cheveux, et qui requiert l’utilisation d’une application pas encore très répandue en France, est de passer par Foursquare, mais pas de n’importe quelle manière. Foursquare est l’application mobile qui permet à ses utilisateurs de jouer à se ‘check-in’ chaque fois qu’ils se rendent dans un nouveau lieu (boutique, gare, musée, parc, halls d’aéroports, …). Les utilisateurs gagnent des points, peuvent devenir maire des endroits qu’ils fréquentent le plus, l’intérêt étant de déployer un business model original derrière.

Bref, Foursquare est déjà accessible en France, donc c’est un outil à considérer. Cependant, tout n’est pas si facile pour associer un commerce avec un compte Twitter. Comme il est expliqué sur cet article de Socialized, il faut accéder au rang de SuperUser avant de se faire accorder les droits éditoriaux requis. Le SuperUser peut :

“Gagner la possibilité de modifier la banque de données des adresses (corriger adresses incorrectes, suggérer des duplicata, marquer une adresse comme ‘fermée’, associer les adresses avec leur compte Twitter).

Les listings de Foursquare commencent a être assez solides, et si Foursquare opte pour la stratégie d’ouvrir ses banques de données aux crawlers Web, alors Foursquare sera un outil qui permettra d’augmenter la visibilite du compte Twitter d’un commerce. Par contre, comme vous l’aurez compris, vous allez avoir besoin de dégoter un SuperUser pour qu’ils fassent la manip pour vous.